Les réalisations 2009

Télécharger le rapport d’assemblée générale 2009

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2009

La situation sociopolitique au Niger reste fragile. Cependant des signes d’amélioration sont visibles, ainsi nous pouvons nous réjouir du retour des familles déplacées que nous avons soutenu en 2008 et 2009 dans leur village d’origine, tel qu’Iferouāne.

Des problèmes de reconstruction se posent, tant au niveau des habitations, des écoles que du maraîchage et des troupeaux.

Dans le dernier trimestre de l’année 2009, et après avoir rencontré notre correspondant nigérien d’Agadez, nous avons pu reprendre nos objectifs prioritaires :

· L’accessibilité à l’eau potable,

· L’aide à la scolarisation des enfants,

· Le développement de sites maraîchers.

1) Site d’Adarzagrini :

Le puits d’Adarzagrini :

Le réaménagement de ce puits a été mené à bien. Il a été sur-creusé de 5 mètres et équipé d’une margelle et de 3 abreuvoirs avec une aire de propreté délimitée. Coût : 2800€

École d’Inizbikine :

Pour la rentrée scolaire d’octobre 2009, nous avons équipé l’école en fournitures scolaires pour les 80 élèves de niveaux différents. Coût : 800€

Un comité de gestion composé de parents d’élèves a été constitué pour l’entretien du puits et le suivi de l’école.

2) Le puits d’Intatat :

Le village d’Intatat est situé à 35 km au nord d’Agadez. Il est composé de 800 habitants et ne dispose d’aucun point d’eau potable à proximité, et s’appuie sur des puits maraîchers éloignés du village.

Ce puits fait parti d’un groupe de 2, identifié par notre correspondant nigérien. Dans un premier temps, les autorités locales ont été rencontrées et la population utilisatrice a été mobilisée. L’installation du chantier s’est faite en décembre 2009 et les travaux dureront environ 3 mois.

Coût : 3000€ (transfert de l’argent en novembre 2009).

1) Site d’Iferouāne :

L’activité économique des artisans forgerons bijoutiers :

Nous poursuivons notre soutien à l’activité des 24 forgerons (environ 150 personnes) en accueillant en Isère un de leur représentant. Nous favorisons la vente des bijoux par l’organisation d’animations en salle ou chez des particuliers.

La totalité des recettes sert à soutenir les forgerons et leur famille. C’est aussi un temps fort pour échanger sur la vie au Niger et présenter les projets de G de S.

École d’Iferouāne :

Nous avons étudié l’achat de fournitures scolaires pour les 390 élèves de l’école et mettons en place un programme d’équipement sur plusieurs années. Durant le conflit, l’école a été saccagée et doit être rééquipée.

Le montant prévisionnel de la 1 ère tranche s’élève à 600€.

2) Sites maraîchers :

Nous avons contribué à développer 2 sites maraîchers sur 2 localités : village d’Alercess

(7 km d’Agadez) et village de Goofat (20km d’Agadez). Ils répondent à un double besoin, celui d’apporter une nourriture suffisante et équilibrée aux 12 familles concernées et celui de développer une activité marchande.

Cette activité a commencé en octobre 2009 et son coût est de 1836€ soit 153€ par maraîcher.

Promotion et vie de l’association :

Cette année, afin d’augmenter notre impact public, nous avons diversifié les endroits d’animation publique. Ceci, en nous appuyant sur les lieux de vie des membres de l’équipe de Graine de Sable et en intégrant des événements et des compétences artistiques.

Dates et lieux de l’animation en 2009 :

28 février : Bresson, Maison des Association de Bresson,

1eravril : Pot de Thèse,

15 avril : Voreppe, tournoi de tennis,

25 avril : Pontcharra, salle paroissiale,

20 juin : Fareins dans l’Ain, Auberge la Bicheronne,

21 juin : Corençon chez Françoise et Pierre (anniversaire et départ à la retraite),

25 juin : Seyssins chez Chantal et Georges,

26 juin : Bresson, Maison des Associations,

27 juin : Pontcharra, salle paroissiale,

6 juillet : Forcalquier en Haute Provence (marché de Forcalquier),

12 Septembre : forum des associations de Bresson,

27 Septembre : Brocante de Bresson,

17 Octobre : AG de Graine de Sable 38,

Décembre : Tombola en partenariat avec la boucherie Malherbe.

28 février à Bresson : Nous inaugurons une nouvelle formule pour présenter les projets 2009 en organisant une soirée festive. La formule d’associer dégustation de crêpes, musique/chants avec un orchestre et présentation des projets a eu un bon impact public. Dès le début de la soirée, une ambiance sympathique s’est installée et environ 80 personnes sont venues. Nous avons apprécié la présence de M Rebuffet, Maire de Bresson et de plusieurs conseillers municipaux. Au delà de la présentation de nos projets par un diaporama et des documents mis à disposition, les membres de notre équipe allaient de table en table pour échanger avec les participants.

1er avril, pot de thèse: Autour d’un repas amical, une participante, membre de notre équipe à présenter G de S et ses projets. 5 nouveaux adhérents ont été accueillis.

15 avril à Voreppe : Nous avons tenu un stand et vendu des crêpes au cours du tournoi de tennis. Ce fût un moyen pour 2 membres de notre équipe, résidant à Voreppe, de faire connaître notre association et ses projets.

20 juin : Notre participation au rassemblement annuel organisé par l’agence de voyage Taméra consiste à y tenir un stand. C’est une opportunité à saisir pour se faire connaître et échanger avec d’autres associations humanitaires intervenant dans le nord du Niger. Nous avons accueilli 3 nouveaux adhérents et vendu des cartes postales.

Les animations des 21 juin, 25juin, 26juin, 27 juin et 6 juillet :

Elles se sont réalisées avec la participation d’Amghar, artisan forgeron bijoutier d’Iferouāne et correspondant de G de S pour ce village de 2000 habitants. Dans chacune de ces animations, des échanges riches ont eu lieu sur les projets et réalisations de G de S au Niger et sur la vie du village d’Iferouāne. Des bijoux et des cartes postales ont été vendus. Nous avons eu un impact public auprès de 300 personnes (sans compter le 6 juillet). Ces échanges en direct avec notre association et avec Amghar ont été appréciés par tous les participants. Cela a contribué au renouvellement des adhésions et à l’accueil de nouveaux adhérents.

Notre déplacement à Forcalquier visait à accompagner Amghar chez une nouvelle adhérente et ainsi de faire sa connaissance. Nous avons tenu un stand sur le marché et vendu des bijoux et des cartes postales.

12 septembre, forum des associations de Bresson :

Présentation des réalisations, des projets et des objectifs de G de S. Cela permet de mieux se connaître entre les associations de Bresson et d’échanger sur nos projets respectifs. Cependant, l’impact public est faible. Une nouvelle formule est à rechercher.

27 septembre, brocante de Bresson :

Nous avons tenu un stand durant cette journée avec vente de crêpes et de cartes postales, de livres… Nombreuses ont été les discussions avec les visiteurs.

Décembre, tombola :

En lot « La dinde de Noël bio » offerte par la boucherie Malherbe. C’est un partenariat qui permet de sensibiliser les clients à l’humanitaire et aussi de contribuer à 2€ le ticket à la réalisation de nos projets au Niger.

Promotion et communication :

Nous avons actualisé le dépliant et le diaporama de promotion des réalisations et projets de l’association. Un site web est en cours de réalisation.

Le courrier d’information à destination des donateurs et des adhérents est devenu réalité.

Nous avons mis en place une réflexion pour développer nos actions de promotion et élargir notre impact public. L’objectif est de développer notre réseau de relations et de renforcer notre équipe.

A ce titre, il convient de remarquer la disponibilité, l’implication et l’énergie déployées par l’équipe de G de S en 2009 pour rechercher les moyens humains et financiers nécessaires à l’aboutissement des projets au Niger.

Adhérents, Conseils d’Administration et Assemblée Générale :

L’assemblée générale 2008 s’est tenue le 17 octobre 2009. Elle a réuni 26 personnes et des représentants institutionnels. SIERG : M Delaunay, chargé de la coopération décentralisée et Mm Micaleff Catherine, Comité d’Entreprise de l’ESRF : M Patrick Feder, président de la commission entr’aide et la mairie de Bresson : Mmes Hélène Gomer et Anne Viossat, conseillères municipales.

En 2009, nous comptons 90 adhérents/donateurs (67 en 2008). Nous avons tenu 5 conseils d’administration et des groupes de travail à thème ont fonctionné pour mener à bien les activités.

Partenariats :

Nous sommes en relation avec des associations humanitaires intervenant au Niger.

Elles ont leur siège dans l’agglomération grenobloise :

Ø Association MASSENAT, siège à Venon.

Ø Association Les Amis d’Acktoul Adkoul, siège à Eybens.

Nous avons établi un partenariat avec l’association des « Amis de Timia ». Le secteur de Timia est une oasis, un peu à l’écart du conflit. Ce village a servi de refuge aux 50 familles déplacées de la région d’Iferouāne que nous avons soutenues en 2008 et 2009 avec ce partenaire.

Nous avons obtenu le soutien et le concours financier du Conseil général de l’Isère, de la municipalité de Bresson, du Comité d’Entreprise de l’ESRF et du SIERG.

Perspectives 2010 :

Malgré les incertitudes sociopolitiques, les familles reprennent espoir et comptent sur notre soutien pour les aider à redémarrer. En fonction de nos moyens et de nos objectifs prioritaires, nous accompagnerons ce redémarrage.

Accessibilité à l’eau potable :

Site d’Intatat : Achèvement du puits commencé en 2009.

Nous envisageons pour l’année 2010 d’équiper ce puits d’une pompe Volanta (pompe manuelle). Cette installation permettra depréserver la salubrité du puits et diminuera la pénibilité du puisage de l’eau pour les femmes et les enfants. Ce gain de tempsdevrait permettre aux enfants d’aller plus facilement à l’école.

La pompe Volonta sera équipée d’un bassin en béton et d’un escalier d’accès. Une journée de formation sera organisée pour le collectif des habitants, chargé de l’entretien mécanique et du respect de la salubrité environnementale de ce puits.

Coût total (pompe, installation et formation) : 3765€, prévu en 2010.

Site de Tamidi :

Le village de Tamidi de 610 habitants a été victime des inondations de septembre 2009.

Les habitations ont été détruites. Les villageois ont dû se déplacer pour construire un nouveau village et de nouvelles habitations. Le maraîchage est leur principale ressource.

Compte tenu de l’urgence de la situation, le foncement de ce nouveau puits est une priorité. Son financement est prévu fin mars 2010.

Dans l’attente, les familles font de nombreux kilomètres pour puiser l’eau de consommation le long de la vallée de Telwa auprès de puits maraîchers.

Devis : 3100€ pour un puits de 15m de profondeur.

Maraîchage :

Cette activité de subsistance, compte tenu de son importance pour lutter contre la faim continuera à être développée. Fort de l’expérience des 2 premiers sites soutenus en 2009, nous envisageons de poursuivre cette action avec d’autres maraîchers.

Scolarisation des enfants :

Nous soutiendrons la scolarisation des 390 élèves d’Iferouāne en passant de l’étude de la situation en 2009 à l’achat pour un montant de 600€ dans une 1ère étape.

PROJET EN ATTENTE POUR DES RAISONS D’INACCESSIBILITÉ :

Site de Zagadow :

Ce secteur, suite au conflit, est inaccessible depuis février 2007. L’accès à partir d’Agadez par des pistes en mauvais états (3jours en 4×4) et peu fréquentées est lié au trafic touristique qui n’est pas encore d’actualité.

Nous restons en contact avec l’instituteur de l’école. Pour le moment, les élèves ne sont plus scolarisés.

La construction du puits est donc suspendue ainsi que l’achat de fournitures scolaires.

Dès que ce sera possible, nous reprendrons les projets sur ce secteur.

Les projets 2010 ont été é élaborés à partir des rencontres que nous avons eues en juin 2009 avec nos correspondants locaux et au dernier rapport de mission reçu en février 2010.

Financement des projets, nous continuerons la collecte de dons auprès des particuliers, la recherche d’autofinancement par l’organisation de manifestations et par la vente de produits, la sollicitation des comités d’entreprise et des institutions publiques et privées.

Remerciements :

Nous remercions ceux et celles qui ont contribué par leurs dons, leur disponibilité, leur

savoir faire, leur confiance, leur reconnaissance et leur encouragement à soutenir les projets de « Graine de Sable 38 » au Niger et permis le développement de notre association.

Fait le 5 mars 2010

Pour l’association : La Présidente, Simone Vatin

Le Secrétaire, Jean-Marc Genevois

La Trésorière, France Ferronnière