Les réalisations 2010

Télécharger le rapport d’assemblée générale 2010

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010

Concernant la situation sociopolitique au Niger, après l’optimisme du début d’année, de graves événements ont pesé à nouveau sur le retour de la sécurité et de la sérénité. De ce fait, aucun membre de l’association ne s’est rendu sur place. Par contre, nous avons été en relations régulières avec nos partenaires nigériens.

Nous avons reçu à Bresson durant l’été nos amis Amghar, correspondant pour le secteur d’Iferouāne et Abdou, notre correspondant à Agadez.

Cette année 2010 était particulière puisqu’elle correspondait à notre 5ème anniversaire. Elle a été l’occasion d’organiser une journée spéciale de promotion de l’association et de présentation de ses objectifs.

Nos objectifs prioritaires ont été poursuivis cette année :

· L’accessibilité à l’eau potable,

· L’aide à la scolarisation des enfants,

· Le développement de sites maraîchers.

1) Le puits d’Intatat :

Le village d’Intatat est situé à 35 km au nord d’Agadez. Il est composé de 800 habitants et ne dispose d’aucun point d’eau potable à proximité et s’appuie sur des puits maraîchers éloignés du village.

Ce puits a été identifié par notre correspondant nigérien. Dans un premier temps, les autorités locales ont été rencontrées et la population utilisatrice a été mobilisée. L’installation du chantier s’est faite en décembre 2009 et les travaux se sont déroulés jusqu’en mars 2010.

· La première phase du projet est terminée, soit le foncement et la pose de buses sur une profondeur de 12m. La réalisation d’une margelle et de 3 abreuvoirs pour un coût

· de 3 000€. Un périmètre d’Hygiène a été délimité. Une formation à la maintenance du puits et à la préservation de l’hygiène de l’eau ont été assurées. Un comité de gestion composé par les utilisateurs a été constitué.

· La deuxième phase est prévue pour 2 011 et comporte la mise en place d’une pompe manuelle VOLANTA, la mise en place de la couverture et des aménagements périphériques pour un coût prévisionnel de 3 600€.

2) Site d’Iferouāne :

L’activité économique des artisans forgerons bijoutiers :

Nous poursuivons notre soutien à l’activité des 24 forgerons (environ 150 personnes) en accueillant en Isère un de leur représentant. Nous favorisons la vente des bijoux en organisant des animations en salle ou chez des particuliers.

La totalité des recettes sert à soutenir les forgerons et leurs familles. C’est aussi un temps fort pour échanger sur la vie au Niger et présenter les projets de G de S.

Pour subvenir àleur besoin alimentaire les forgerons se sont mis au jardinage. C’est nouveau pour eux car cela ne faisait pas parti de leurs traditions.

3) École d’Iferouāne :

Nous avons étudié l’achat de fournitures scolaires pour les 390 élèves de l’école et avons mis en place un programme d’équipement sur plusieurs années. Durant le conflit, l’école a été saccagée et doit être rééquipée.

Le montant de la 1 ère tranche en 2010 s’est élevé à 600€.

Cette action se poursuivra en 2011 pour compléter l’équipement en fournitures scolaires, pour un montant prévisionnel de 800€.

4) Site de Tamidi :

Le village de Tamidi est situé à 20 km au nord de la ville d’Agadez. Sa population est estimée à plus de 600 habitants. La principale activité de subsistance et économique est le maraîchage.

Ce village a été victime des inondations en septembre 2009, et a été anéanti. Les villageois se sont déplacés et ont créé un nouveau village sur un autre site.

Se pose donc le problème d’un puits pour l’eau de consommation.

Le creusement a d’abord été démarré par la population jusqu’à rencontrer la nappe phréatique. La certitude de la présence d’eau a permis de mettre en place les buses en béton, qui correspond à la partie la plus coûteuse de l’ouvrage. Les puisatiers creusent ensuite jusqu’à avoir une garde minimale de l’ordre de 3 mètres d’eau. Le puits a un diamètre intérieur de 1.40 m. Sa profondeur actuelle est de 12 mètres.

Une margelle et un piétinement en béton sont mis en place, avec 3 abreuvoirs respectant une distance d’hygiène.

Un comité de gestion a été mis en place, avec une formation concernant l’entretien et l’hygiène du puisage de l’eau.

Le budget de cette action a été de 3 200€

5) Sites maraîchers :

En 2009, nous avons contribué à développer 2 sites maraîchers sur 2 localités : village d’Alercess (7 km d’Agadez) et village de Goofat (20km d’Agadez). Ils répondent à un double besoin, celui d’apporter une nourriture suffisante et équilibrée aux 12 familles concernées et celui de développer une activité marchande.

Cette activité a commencé en octobre 2009 et s’est poursuivie en 2010.

Pour l’année 2011, nous envisageons le démarrage de ce type d’action sur de nouveaux lieux pour un budget prévisionnel de 2 000€.

6) École d’Inizbikine :

Cette école est située sur le site d’Adarzagrini, où nous sommes déjà intervenus. Elle a été soutenue en 2007 pour 40 élèves et en 2009 pour 80 élèves. Le nombre d’élèves accueillis à donc doublé en 2 ans. Nous avons été sollicités pour la rentrée 2011, pour un complément de fournitures scolaires (manuels, cahiers…) pour un montant de 1 000€. L’étude du projet est en cours.

Promotion et vie de l’association :

Dates et lieux de l’animation en 2010 :

13 mars : Soirée culturelle et humanitaire à Bresson avec la troupe SCARABANDE,

5 juin : Animation à Bresson pour l’anniversaire de l’association,

12 juin : Vente de bijoux et promotion sur stand durant la journée Lud’Anim à Bresson,

18 juin : Animation à Seyssins chez Chantal et Georges,

30 juin : Animation à Voreppe chez Laure et Jean Marc,

2 juillet : Pontcharra, salle paroissiale,

1er Septembre : apéritif de présentation des associations de Bresson,

26 Septembre : Brocante de Bresson,

20 Novembre : AG de Graine de Sable 38,

Décembre : Tombola en partenariat avec la boucherie Malherbe.

28 février à Bresson : Cette soirée associait une pièce de théâtre et une dégustation de crêpes. En première partie, « Graine de Sable » a présenté ses projets par un diaporama et des documents mis àdisposition. En deuxième partie, la pièce de Molière a été jouée par la compagnie SCARABANDE. La soirée a rassemblé une centaine de personnes à la satisfaction de chacun.

Les animations des 12 juin, 18juin, 30juin, 2 juillet :

Elles se sont réalisées avec la participation d’Amghar, artisan forgeron bijoutier d’Iferouāne et correspondant de G de S pour ce village de 2000 habitants. Dans chacune de ces animations, des échanges riches ont eu lieu sur les projets et réalisations de G de S au Niger et sur la vie du village d’Iferouāne. Des bijoux et des cartes postales ont été vendus. Nous avons eu un impact public auprès de 70 personnes. Ces animations ont rassemblé 70 personnes.

5 juin : Grande journée anniversaire de l’association :

Le thème de la journée était « l’eau c’est la vie », AMAN IMAN en touareg.

Le Docteur DEVIMEUX, Président de l’ONG « aide médicale et développement » est intervenu sur la relation entre l’eau et la santé,

M. LAUNAY, vice Président délégué à la coopération décentralisée du SIERG a présenté le cadre d’intervention du SIERG à partir de la loi Oudin de 2007. Il s’agit d’affecter 1% du budget à des actions de coopération et de solidarité internationale.

M. MAIGA, ingénieur agronome malien, a présenté l’eau et la transhumance en milieu nomade.

M. AGHALI, directeur d’une agence de tourisme au Niger, représentant de Graine de Sable à Agadez, a présenté l’action de l’association. Il œuvre à la réalisation des projets en s’entourant de personnes compétentes et assure le suivi financier des opérations.

Une table ronde sur le thème de l’eau a ensuite réuni ces intervenants, qui ont donné leur avis et répondu aux questions du public.

La journée s’est poursuivie en chansons avec la chorale « les Courand’airs »,

Un apéritif en musique avec le groupe « Les Jeteaime ».

Un repas autour de brochettes d’agneau grillé préparé par les petites mains de l’équipe et servi à 60 personnes.

Cette journée a rassemblé environ 100 personnes et s’est terminée dans la bonne humeur.

1er septembre, apéritif offert par la mairie de Bresson aux associations de Bresson:

Nous avons pu présenter notre action aux autres associations, au public présent et échanger sur nos projets respectifs.

26 septembre, brocante de Bresson :

Nous avons tenu un stand durant cette journée avec vente de crêpes et de cartes postales, de livres, et une offre de découverte du massage assis… Nombreuses ont été les discussions avec les visiteurs.

Décembre, tombola :

En lot « La dinde de Noël bio » offerte par la boucherie Malherbe. C’est un partenariat qui permet de sensibiliser les clients à l’humanitaire et aussi de contribuer à 2€ le ticket à la réalisation de nos projets au Niger. Nous avons aussi vendu des cartes postales et mis à disposition des documents.

Promotion et communication :

Marie-Thérèse et Florence ont travaillé sur le cadre du site Internet de l’association. Il sera accessible sur le net en juin 2011, pour permettre à chacun de compléter et d’enrichir le contenu actuel.

2 diaporamas ont été réalisés par Simone et Marie-Thérèse:

Le 1er présente une rétrospective des 5 années d’existence de l’association.

Le 2ème présente la diversité des animations publiques mises en place depuis 5 ans pour développer l’association.

Le dépliant de l’association est toujours d’actualité.

Enfin la mobilisation des membres de l’équipe : France, Laure, Jean-Marc, Annie, Georges, Geneviève, Werner, Simone, Pauline et Marie-Thérèse, qui tout au long de l’année donne du temps, de l’ardeur et mettent en valeur leur compétence pour développer notre association. Aussi, ceux qui nous rejoignent ponctuellement pour soutenir nos différentes animations.

Adhérents, Conseils d’Administration et Assemblée Générale :

L’assemblée générale 2009 s’est tenue le 20 novembre 2010. Elle a réuni 30 personnes et des représentants institutionnels. Le Comité d’Entreprise de l’ESRF : M. Patrick Feder, Président de la commission Entr’aide. La Mairie de Bresson : Mme Anne Viossat, conseillère municipale, Mme Thérèse Bousquet était excusée.

En 2010, nous comptons 85 adhérents/donateurs. Nous avons tenu 9 conseils d’administration et des groupes de travail à thème ont fonctionné pour mener à bien les activités.

Partenariats :

Nous sommes en relation avec des associations humanitaires intervenant au Niger.

Ø Association « MASSENAT », siège à Venon.

Ø Association « Les Amis d’Acktoul Adkoul », siège à Eybens.

Ø Association « Les Amis de Timia », siège région parisienne.

Nous avons établi des partenariats avec des groupes culturels pour mettre en place des soirées d’animation.

Ø La chorale « Courand’airs ».

Ø Le groupe de jazz « Les Jeteaime »

Ø La compagnie théâtrale « Scarabande ».

Au Niger un partenariat opérationnel a été mis en place autour de M. Aghali, notre représentant à Agadez avec l’association de développement rural : GIE.

Nous avons obtenu le soutien et le concours financier du Conseil général de l’Isère, de la municipalité de Bresson, du Comité d’Entreprise de l’ESRF et du SIERG.

Perspectives 2011 :

Malgré les incertitudes sociopolitiques, les familles reprennent espoir et comptent sur notre soutien pour les aider à redémarrer. En fonction de nos moyens et de nos objectifs prioritaires, nous accompagnerons ce redémarrage.

En projet et à l’étude :

· La réalisation de 2 nouveaux puits d’une profondeur de 12 mètres dans le secteur d’Agadez.

· La poursuite du projet de Zagadow, en mobilisant des experts en hydrogéologie pour garantir son succès. Il s’agit aussi d’une ébauche dans la méthodologie pour rentrer dans le cadre des subventions de l’Agence de l’eau.

· La poursuite du soutien au maraîchage dans la région d’Agadez.

Scolarisation des enfants :

· Nous soutiendrons la scolarisation des 390 élèves d’Iferouāne en mettant en œuvre la 2ème étape de ce projet.

· Nous interviendrons aussi à l’école d’Inizbikine et étudions cette situation.

· Nous attendons des informations concernant l’école de Zagadow

Les Agences de l’eau disposent de budget pour une aide sur le thème de l’eau. Par contre, elles ont des exigences particulières sur le formalisme et le contenu des projets. Nous étudierons ce cadre pour leur présenter certains dossiers à l’avenir.

Financement des projets :

Nous continuerons la collecte de dons auprès des particuliers, la recherche d’autofinancement par l’organisation de manifestations et par la vente de produits, la sollicitation des comités d’entreprise et des institutions publiques et privées.

Remerciements :

Nous remercions ceux et celles qui ont contribué par leurs dons, leur disponibilité, leur savoir faire, leur confiance, leur reconnaissance et leur encouragement à soutenir les projets de « Graine de Sable 38 » au Niger et permis le développement de notre association.

Fait le 6 janvier 2011

Pour l’association : La Présidente, Simone Vatin

Le Secrétaire, Jean-Marc Genevois

La Trésorière, France Ferronnière